Loading...

À proposÀ Propos

Le Grand Théâtre s'installe à  l'Opéra des Nations

Dès janvier 2016, le Grand Théâtre de Genève sera fermé pour une durée de deux ans et demi. Validés par le Conseil municipal de la Ville de Genève, des travaux devisés à quelques 66 millions de francs permettront notamment de mettre l’opéra de Genève aux normes de sécurité, d’assurer la conformité des conditions de travail des collaboratrices et des collaborateurs et de créer une ventilation adéquate pour la grande salle. Depuis la réouverture du Grand Théâtre de Genève
 en 1962, suite à l’incendie qui le détruisit presque entièrement, ses infrastructures techniques telles que le système électrique, les conduites de fluides ou l’aération de la salle se sont détériorées et ne répondent plus aux normes actuelles, tout comme les espaces de travail des collaboratrices et des collaborateurs et ce, du sous-sol au dernier étage. Durant la saison 1997-1998, le théâtre a été fermé une première fois pour permettre le remplacement complet de la mécanique de scène et des fauteuils de la salle. Si la nouvelle phase de travaux va toucher essentiellement les coulisses du théâtre, les spectateurs pourront notamment découvrir, à la réouverture du Grand Théâtre en 2018, des foyers ayant retrouvé leur lustre d’autrefois.

À l’origine, le Théâtre Éphémère de la Comédie-Française, dont le Grand Théâtre de Genève a acquis les éléments démontables, a été conçu pour accueillir les représentations de l’institution française durant
 les travaux de rénovation de sa salle de spectacle. La grande qualité de sa construction en modules de bois préfabriqués, conçus pour être rapidement assemblés et démontés, a séduit le Grand Théâtre de Genève qui était à la recherche d’une structure semblable, capable d’accueillir opéras, ballets et récitals pendant les travaux de réfection de son bâtiment historique. À Genève, les éléments structurels existants seront réutilisés et complétés. Le budget pour l’ensemble de l’opération, à savoir le démontage, le transport, l’adaptation et le montage à Genève dans le quartier des institutions internationales à deux pas de l'ONU, s’élève à environ 10 millions de francs suisses pour lesquels des mécènes se sont mobilisés. Afin de répondre au mieux aux nouveaux types de représentations, la structure globale sera élargie et allongée, la scène et les gradins seront transformés et
 une fosse d’orchestre sera intégrée. Le bâtiment devra également incorporer des loges d’artistes et des locaux techniques. La jauge de salle sera augmentée, passant de 750 à 1118 places - soit environ 400 places de moins que la capacité actuelle du Grand Théâtre. La maîtrise d’œuvre est assurée par br architectes associés sa.